Venez découvrir cet écosystème préservé au cœur des Castelli Romani entre faune sauvage, végétation luxuriante et sites archéologiques. Outre les nombreux vestiges médiévaux et romains liés à la singulière histoire de Torrecchia, le domaine recèle de grandes richesses naturelles. L’écosystème de Torrecchia présente une telle variété d’habitats, (forêts, clairières et autres prairies permanentes) qu’il permet à une biodiversité luxuriante de se développer. L’exceptionnel intérêt archéologique et écologique du domaine fut consacré par la classification en tant que « Monument Naturel » par les pouvoirs publics grâce au soutien du World Wildlife Fund (WWF) en 2007.  Avec le décret du président de la région Lazio qui a institué le monument et la Fondation, Torrecchia Vecchia fait désormais partie  des aires protégées par l'Agence européenne pour l'environnement (EEA), par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (UNEP) et a été également classée "Natural Monument" par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Le Domaine de Torrecchia Vecchia

Le marcheur avisé pourra aussi apprécier une particularité remarquable du lieu : le tapis de cyclamen de Naples (Cyclamen hederifolium) recouvrant une partie de la forêt.

On note aussi la présence de charmes (Carpinus betulus), frênes à fleurs (Fraxinus ornus), Érable champêtre (Acer campestre), d’Arbousier (Arbutus unedo), d’hêtres (Fagus) et de tilleuls (Tilia).

Issus des massifs volcaniques des Monts Albains, le sol est principalement constitué d'associations de roches effusives et pyroclastiques, comme le tuf volcanique.

Une végétation luxuriante

On compte plus de 250 hectares de bois sur le domaine. Les essences représentées sont très variées. On y trouve notamment différentes espèces de la famille du chêne tels que le chêne liège (Quercus suber), le chêne pubescent (Quercus pubescens), le chêne chevelu (Quercus cerris) ou le chêne vert (Quercus ilex). Ces bois sauvages étant intégralement préservés, on pourra y voir se méler à ces essences des noisetiers (Corylus avellana), viornes (Viburnum), aubépines (Crataegus monogyna) et autres petit-houx (Ruscus aculeatus). Répartis au sein du domaine, dix chênes lièges, dont la circonférence dépasse les quatre mètres, sont désormais classés comme "arbres remarquables" par les pouvoirs publics.

Une faune préservée

La préservation de l’écosystème de Torrecchia a permis de constituer un habitat privilégié pour une importante faune sauvage. Il n’y est pas rare d’y rencontrer entre autres : renards, faisans, lièvres, porcs-épics, blaireaux, hérissons, merles, tourterelles, cailles, pigeons ramier, bécasses, fauvettes, tourterelles, grives, hérons garde-bœufs, huppes, hiboux, faucons pèlerin, buses, grèbes, petits blongios. Certaines années, on a aussi pu noter la présence du plus mystérieux des prédateurs… le loup.

Venez découvrir cet écosystème préservé au cœur des Castelli Romani entre faune sauvage, végétation luxuriante et sites archéologiques. Que vous soyez randonneur, naturaliste, ou amateur de promenade en forêt, nous serions ravis de vous faire découvrir les trésors que recèle ce merveilleux domaine.

En voir plus