Les Jardins de Torrecchia Vecchia

En 1991, le Prince Carlo Caracciolo et sa femme Violante Visconti firent appel à la célèbre architecte Gae Aulenti pour convertir l’ancien grenier à blé du XVIIè siècle en une villa élégante et sobre.

Le peintre Tullio Pericoli y a également apporté sa contribution. Localisé à l’intérieur des murs du château, le joyau du lieu est sans conteste le jardin anglais romantique d’environ deux hectares.  Il fut conçu par Lauro Marchetti, conservateur des jardins de Ninfa, et a ensuite été développé et maintenu par le célèbre anglais paysagiste Dan Pearson.

Des jeux de cascade avec gunnera, arums, iris, nénuphars et grenadiers participent à cette mise en scène romantique.

L’élève de Dan Pearson, Stuart Barfoot fut engagé en 1999 pour lui suppléer et a poursuit avec la même sensibilité le respect du cadre naturel tout en étendant sa palette au pourpre.

Une totale liberté semble être la philosophie du lieu appelée le « sauvage-soigné », dans une palette verte et blanche rehaussée de touches de bleu et de rose. Un art du jardinage subtil où la main de l’homme s’érige de manière imperceptible en donnant le sentiment d’une nature sauvage.

Des floraisons d’un blanc pur se déclinent à travers la glycine « Wisteria Floribunda », des hydrangeas, du jasmin, des rosiers « Sally Holmes », « Iceberg », « Alfred Carrière », des digitales, des anémones du Japon, des ancolies et des annuelles pour les plates-bandes fleuries.

Depuis 2013, Angelo Mariani et Angelo Alessandroni, formés par Stuart, veillent désormais à l’entretien du jardin dans la continuité du travail originel.

Un projet d’extension du jardin anglais associé à la rénovation de la chapelle Santa Maria di Torrecchia est actuellement en cours.

Nous serons ravis de vous faire découvrir ce merveilleux jardin.

En voir plus